BON DÉBARRAS – Trad/Cajun (Québec)

BON DÉBARRAS

Fidèle aux rythmes Cajun de l’Amérique francophone et bien ancré dans le répertoire Trad Folk québécois, le groupe BON DÉBARRAS a su, au fil des années, imposer une identité, un style et une énergie unique magnifiquement servie par la gigue et la danse percussive.
De retour en Europe au Printemps 2017 avec un 3ème opus inédit, le trio en présentera le contenu dans un tout nouveau spectacle soulignant, par la même occasion, l’entrée officielle de Marie-Pierre Lecault (violon, voix) aux côtés de Dominic Desrochers (guitare, dashboard, splash/mains, tres cubain, voix & membres chorégraphe et fondateur du collectif de folklore urbain Zogma) & de Jean-François Dumas (podorythmie, cajòn, banjo, voix).
Nourrie par un métissage d’inspirations musicales toujours aussi fertile, BON DÉBARRAS illustrera, comme à son habitude, une combinaison Tradition-Modernité des plus originales en s’employant, joyeusement, à dézinguer les frontières du folk traditionnel !

Le Spectacle
Colorés, variés et festifs, les spectacles du trio passent du « reel » enjoué à la complainte mélancolique, du hip hop au rock acoustique groove…, l’ensemble servi par des musiciens dont les talents signent l’étendue et la richesse des possibilités sonores.
Alliant guitare, banjo, planche à laver, harmonica… sur des airs accentués de podorythmie et de percussions corporelles, les artistes poussent plus loin la création et l’arrivée nouvelle d’un violon et d’une voix féminine dans l’ensemble permet non seulement de compter 2 solistes au niveau mélodique mais également de proposer, à 3, des morceaux et des pièces originales beaucoup plus organiques.

Du Bon, du Beau, du Franco à venir…..

networkfacebook-128_square itunes-128  bandcamp-128 twitter-128_square social_style_3_vimeo-128

MUSICIENS

Dominic Desrochers : Guitare, dashboard, splash/mains, Tres cubain, voix
Jean-François Dumas : Podorythmie, cajòn, banjo, voix
Marie-Pierre Lecault : Violon, voix

BIOGRAPHIE

Nominé à l’ADISQ dès la sortie de son premier album en 2009, le trio folk BON DÉBARRAS s’inspire de la mémoire de l’Amérique francophone et se distingue par des climats musicaux alliant guitares, banjo et violon aux accordéon, planche à laver et harmonica sur des airs qui résonnent bien au-delà des frontières et des époques, accentués de podorythmie, de gigue et de percussions corporelles.
Nourris par le généreux métissage de leurs inspirations musicales auxquelles se greffent de riches harmonies de voix, Bon Débarras est le fruit d’une étonnante rencontre musicale entre trois créateurs chevronnés qui sont de musique, de danse et de poésie.
Ce trio vous ouvre la porte de ses souvenances, parcourant une Amérique où les racines de diverses traditions se rejoignent !
Le folklore (de l’anglais folk, « peuple », et lore, « savoir ») est l’ensemble des productions collectives émanant du peuple et se transmettant d’une génération à l’autre par voie orale (contes, récits, chants) ou par l’exemple (musiques, danses, rites, croyances, savoir-faire), il définit l’être humain dans son identité et ses origines.
Ainsi, Bon Débarras se laisse tout simplement inspirer par son lieu d’attache, Montréal étant une des métropoles les plus cosmopolites de l’Amérique du Nord. Tout en ayant le souci de bien s’ancrer dans leurs racines, les musiciens, êtres de musique, de danse et de poésie, ont pour projet de découvrir de nouveaux chemins inspirés par la tradition vivante de diverses influences.

DOMINIC DEROCHERS
BD Dominic DesrochersL’amour que porte Dominic Desrochers aux sons et aux mouvements s’éveille lors des nombreuses fêtes et réjouissances familiales. Chanteurs, danseurs et accordéonistes traceront, chacun à leur manière, la voie à sa démarche artistique. Avec le temps, au paysage de la musique et de son âme de poète s’ajoutera une véritable passion : la danse percussive.
Multi-instrumentiste, chorégraphe et membre fondateur du collectif de folklore urbain Zogma, Dominic partage fréquemment son savoir en offrant des ateliers pédagogiques et des classes de maître.
Son talent a par ailleurs suscité l’estime de collaborateurs aussi divers que le Cirque du Soleil, La Bottine Souriante, Loco Locass et Les 7 doigts de la main. Sa démarche consiste à faire de la danse percussive une extension de soi. Sa devise : « Gratte le ciel, la terre te pique, puis bat la terre, le ciel te chauffe… All youcan beat, bon appétit ! Il y a de la gigue à volonté au banquet de vos deux pieds. »

JEAN-FRANÇOIS DUMAS
DB Jean-François_DumasJean-François Dumas est un homme-orchestre, un multi-instrumentiste chevronné.
Il grandit au sein d’une famille de musiciens et de chanteurs, commençant tout jeune à développer son talent musical.
À 17 ans, guitare en bandoulière, animé d’une grande soif de liberté, il choisit son école : le voyage. La route, aux États-Unis, en Amérique latine et en Europe, lui fera découvrir les couleurs et les traditions populaires d’autres cultures. Il éprouve une grande passion pour le métissage musical, dans lequel il inclut et valorise ses propres racines. C’est à travers l’événement Noël dans le Parc qu’il participe, à titre de directeur musical, à monter des spectacles réunissant des artistes de toutes les cultures dans le but de créer des liens entre les gens et les générations.
C’est à la suite de ces rencontres qu’il formera le trio Bon Débarras. Nanti d’un solide bagage, il a travaillé avec plusieurs artistes, dont La Bottine Souriante, Cédric Watson, Juan SebastianLarobina et Edgar Bori.

MARIE-PIERRE LECAULT
PHOTO_BD_Marie_LOWMusicienne de terrain énergique, violoniste versatile, curieuse et audacieuse, Marie-Pierre Lecault est très active sur la scène musicale québécoise et internationale.
Bachelière en interprétation du violon classique (2006), elle consacre aujourd’hui une bonne partie de sa carrière à mettre en valeur la musique traditionnelle du Québec tant par l’interprétation du répertoire que par la transmission.
Pour Marie-Pierre, la musique est une histoire de famille et le violon, son instrument de prédilection. Ses premiers pas vers l’instrument se font dès l’âge de 2 ans alors qu’elle étudie le violon classique avec son grand oncle.
Très influencée par le goût marqué de son père pour la musique traditionnelle, le désir d’apprendre des airs traditionnels la gagne rapidement et c’est le début d’une longue histoire d’amour!
Sa rencontre déterminante avec l’ethnomusicologue et violoneux Jean-Pierre Joyal sera déterminante et guidera alors son parcours musical jusqu’au violon trad.
Au fil des dix dernières années, violoniste et altiste pigiste recherchée, elle accompagne plusieurs groupes et artistes en tournée, sillonne les routes du monde aux côtés d’Édith Butler, d’Adam Cohen, Zogma…. et contribue au son et à l’énergie de Maz, Antoine Gratton, Dylan Perron & Elixir de Gumbo, Steve Provost, Ima, Brigitte Boisjoli, Myëlle et, plus récemment, du Vent du Nord.